Apprendre le Poker  |   Stratégie du Poker  | Tournois de Poker Gratuits  | Blog news Codes Bonus Poker 
  | Poker en ligne   |   Bonus Poker   |   Poker Gratuit   |   Professionnels du Poker
 

Les styles de joueurs au poker

Quelque soit la forme de poker - hold'em, stud, omaha, draw - , quelque soit la structure de la partie - limit, no limit, hi et/ou low – un joueur de poker peut être classifié selon 2 axes principaux, du joueur lâche (loose en anglais) au joueur serré (tight en anglais), du joueur passif au joueur agressif. Dans quelle classe vous situez vous ? Quelle est le style gagnant ? Dans quelle catégorie se situent vos adversaires et quelles conclusions peut on en tirer ? Cet article essaiera de vous éclairer sur les différents styles et vous aidera, je l'espère, à trouvez vos premières marques.

Définition:

Signe distinctif du joueur lâche (loose)

Il entre dans beaucoup de coups, n'est pas très sélectif sur les mains de départ, n'hésite pas à suivre sur des tirages douteux.

Signe distinctif du joueur serré (tight)

Sélectionne ses mains de départ, n'entre dans le coup que si le jeu lui donne une chance raisonnable d'emporter la mise

Signe distinctif du joueur passif

N'attaque pas très souvent, plutôt adepte du call que du raise

Signe distinctif du joueur agressif

Préfère prendre l'initiative, plutôt adepte du raise que du call

Que nous apprend cette classification ?

LE JOUEUR LACHE ET PASSIF (loose passif)

Que peut on dire d'un joueur lâche et passif ?

Tout d'abord, rappelons que le joueur lâche (loose) entre souvent dans les coups sans avoir systématiquement de bonnes cartes en main. Son caractère passif ne l'invite pas à attaquer, à prendre l'initiative de manière agressive quand son jeu est d'un calibre raisonnable ou à fort potentiel.

Ce joueur perd de l'argent sur le long terme, car il investira beaucoup d'argent sur des mains trop légères et ne tirera pas le maximum de ses mains fortes, le raise n'étant pas son arme favorite (syndrome de la “calling station”).

On est ici dans un cas de figure, ou un joueur minimise ses gains et maximise ses pertes, on l'appelle le client, le pigeon (sucker), le fish. Le client doit être évidemment votre adversaire de prédilection. Beaucoup trainent sur le net, à vous de bien les repérer puis ... de les ferrer.

LE JOUEUR LACHE ET AGGRESSIF (loose aggro)

Ce type de joueur est de par son style, assez déroutant. Il entre dans pas mal de coups et les joue souvent de facon aggressive, il aime prendre l'initiative, prendre des risques parfois au pris de sur-relances.

Ce joueur perdra de l'argent sur le long terme également mais attention, il peut faire très mal à une table si personne ne prend de “contre-mesures”. Egalement appelé “LE CHACAL”, ce joueur peut maximiser ses gains dans les situations suivantes:

- Vol des blinds: le chacal prendra l'avantage en attaquant systématiquement les petits et gros blinds, attention à la défense !

- Bluff publicitaire: ses attaques en bluff ou en semi bluff se font parfois contrer par les calling stations, mais elles lui permettent alors de rentabiliser au maximum ses attaques gagnantes, car on finit par vouloir le payer systématiquement, là est l'erreur !

Contre ce type de joueur, il faudra utiliser des contre-mesures comme le slowplay, les check raises, les sur-relances.

LE JOUEUR SERRE, PASSIF (tight passif)

Appellé également LA ROCHE, ce joueur sélectionne ses mains de départ, n'entrant dans les coups qu'avec des mains raisonnables mais il joue les coups de façon passive.

Ce joueur minimise donc ses pertes en évitant les mains faibles mais ne maximise pas ses gains en ne “poussant pas” ses mains à fort potentiel.

Attention au sur-relance d'un joueur de cette catégorie, un jeu monstrueux se cache alors souvent derrière. Contre un joueur de ce calibre, il ne faudra pas hésiter à tenter des bluffs ou semi bluffs, en raison de son jeu serré, vous remporterez souvent la mise et du fait de son caractère passif, vous n'aurez pas trop à craindre des contres en sur-relance.

LE JOUEUR SERRE -AGGRESSIF (tight aggro)

C'est ici bien entendu que vous devrez vous situer. Un jeu sain repose avant tout sur une saine sélection des mains de départ, les mains “poubelles” peuvent faire de l'argent sur du court terme mais ont une rentabilité désastreuse sur le long terme. De plus, chaque main correcte devra être “appuyée” par un bet ou un raise suivant la situation afin de maximiser les gains.

Dans la pratique, votre centre de gravité devra se situer dans la case “serré-aggressif” mais il sera parfois nécessaire de varier votre style pour éviter d'être trop lisible, trop prédictif et vous devrez parfois osciller entre un style “roche”, “chacal” et serré-aggressif (à noter que vos adversaires aussi peuvent changer de style). Face a des joueurs trop serré, vous devrez préférer un style un peu plus “chacal” ou les bluffs sont parfois payés comptant, face à des joueurs trop lâche, vous devrez certainement aussi relacher votre jeu etc...

Retour à la page stratégie

 

 

Newsletter des bons plans de Poker Rentable

Inscription désinscription

 

ndlr: la pratique du poker en ligne est interdite sur certains territoires.